Indiquez votre adresse e-mail et soyez au courant des dernières tendances, des réductions et des conseils pour rester au top !

Inscrivez vous à la newsletter pour être au courant des dernières tendances.

Les 10 « détails » que vous ne connaissez pas sur la célèbre Stan Smith

Posted on 266

1 – La Stan Smith s’appelait la « Hailllet »

Nombre d’entre vous pensent, fort logiquement, que la Stan Smith a été créée pour le tennisman américain Stanley Smith. Vous l’avez maintenant compris, c’est faux. Ce modèle devenu mythique a en fait été conçu en 1964 pour Robert Haillet. ADIDAS, principalement présent dans le monde du football, voulait s’ouvrir les portes du tennis mondial en travaillant avec le français, alors numéro 1 tricolore. Une bonne idée puisque c’est de cette alliance qu’est né la « Haillet ». Similaire à nos modèles contemporains, cette basket n’a récupéré le nom de Stan Smith qu’en 1978 après la signature d’un contrat de sponsoring avec l’athlète californien. L’histoire ne sait pas si le nom « Haillet » aurait permis un tel succès, mais une chose est sûre, les nombreux titres remportés par l’américain ont joué dans la balance. Bon, ce n’est pas pour se la jouer chauvin mais la Stan Smith est à moitié cocorico !

2 – Stanley Smith a recommandé à Adidas d’utiliser un coloris bleu plutôt que le vert traditionnel

L’ancien n°1 mondial, Stanley Smith

Pour vous comme pour nous, la Stan Smith classique c’est : une tige en cuir blanche, le haut du talon vert et un logo de la même couleur. A raison. Avant d’être dérivée dans une multitude de coloris, la Stan Smith a très longtemps gardé une seule et unique empeigne. C’est d’ailleurs ce qui en a fait un classique à travers le monde. Mais savez-vous qu’après être devenue la nouvelle figure de proue de la célèbre basket, Stanley Smith a conseillé à Adidas de changer le vert en bleu ? Non, non et non ! Pas ça Stanley !

 

3 – La « Haillet » était la première chaussure de tennis en cuir de l’histoire

Bon, on se doute que vous n’êtes pas des spécialistes du tennis des années 60 mais on est là pour vous ! A la recherche de légèreté, tous les équipementiers fournissaient à leurs joueurs des baskets en tissu pour la pratique sur les courts. Mais adidas, avec sa nouvelle venue, a révolutionné le domaine, proposant des baskets en cuir, d’abord popularisées par le champion tricolore. Plus stables et plus résistantes, elles rencontraient un grand succès auprès des pratiquants. Pour le fun, on imagine bien Tsonga faire un tournoi en Stan Smith !

4 – Stanley Smith, pionnier… pour une bouchée de pain

Les contrats entre les marques et leurs égéries restent souvent mystérieux et rares sont les chiffres qui fuitent dans la presse, par discrétion des sommes ou par recherche de confidentialité. Le sponsoring entre adidas et Stan Smith ne rentre pas dans cette case puisque c’est tout naturellement que le tennisman a déclaré le montant de l’accord. Résultat : six chemises, un gilet, un pull et des chaussettes… Ce partenariat a cependant fait de Stanley le précurseur des sportifs et artistes à avoir une marque éponyme. Ahlala, les 70’s, le bon vieux temps !

5 – Le Logo à l’effigie de Stanley n’a jamais changé… sa moustache non plus

Le célèbre logo présent sur la languette de la Stan Smith

Si vous êtes de fins connaisseurs de la Stan Smith, vous avez forcément en tête le visage du joueur américain présent sur la languette. Si ce n’est pas le cas, on vous le met en dessous. Sachez que ce logo est resté inchangé depuis la rebaptisation de la fameuse basket. Mais plus étrange, le californien était également réputé pour porter constamment une moustache… qui n’est donc pas présente sur le logo. Une curiosité qui n’est toujours pas expliquée. A noter que la Stan Smith Vulc, destinée au skateboard, a détourné le logo en rajoutant le petit détail capillaire. On a compris la technique pour passer inaperçu dans la rue Stanley !

6 – La Stan Smith ? Les artistes l’adorent !

Après avoir fait l’unanimité sur les terrains de tennis, la Stan Smith a vite conquis les scènes et le grand écran. ADIDAS est en effet adepte des partenariats avec les artistes… qui lui rendent bien. C’est surtout avec la montée en puissance du Hip-Hop au début des années 90 que le modèle historique s’inscrit pleinement dans la street culture. Lors d’un de ses concerts, Run D.M.C, partenaire de la firme, interprète son titre My adidas brandissant leur paire au-dessus de la tête. Une gestuelle reprise en cœur par tout le public. Un véritable moment d’osmose et un coup de com énorme pour la marque aux trois bandes ! Par la suite, bon nombre d’artistes mettront la Stan Smith à l’honneur, de IAM à Vincent Cassel en passant par La Fouine. Doucement les gars, Stanley a presque développé un trouble de la personnalité à force de se voir partout !

7 – La production de la Stan Smith a été interrompues pendant 3 ans

Attention, marketing de génie spotted ! Après avoir remarqué que sa chaussure iconique ne se vendait plus qu’en France -peut-être un héritage de Robert Haillet- adidas décide officiellement d’arrêter la production en 2011. Officieusement, la marque allemande cherche à créer un manque chez le consommateur pour rebooster ses ventes quelques peu en berne. Devant les nombreuses sollicitations du monde entier, la Stan Smith est relancée en 2014 avec de nombreux nouveaux coloris et textures. Uncoup de bluff payant puisque la firme affirmera que le nombre de paires vendues en 2014 est plus élevé que lors des quatre années précédentes réunies. Il n’y a pas à dire, le marketing chez adidas, ça frôle la perfection !

8 – Edition limitée Pharell Williams peinte à la main

Revenue en 2014, donc, adidas décide de frapper un grand coup et de lancer une collab’ de folie avec Pharrell Wiliams. De cet accord naissent 10 paires uniques car peintes et customisées des propres mains du chanteur. Avec un esprit Peace and Love résolument positif, l’association fait le buzz. Une exclusivité que de nombreux fans vont tenter de s’arracher. Pour cet événement, Colette, l’un des retailers les plus tendance du monde, est choisi comme point de vente exclusif le 28 mai 2014. Si vous n’y étiez pas, restez assis, c’est trop tard. Mais le temps n’est jamais passé pour s’acheter une paire de Stan Smith !

9 – La Stan conquis la mode

La Stan ne connait finalement plus aucune limite. Les sportifs à sa création, les artistes ensuite, tout le monde est fan du modèle. Et l’univers de la mode ne fera pas exception. Preuve en est, en 2015, la célèbre styliste Phoebe Philo, connue et reconnue à travers la planète comme directrice artistique de la boutique de prêt-à-porter Céline, clôt son défiler en venant saluer les spectateurs… Stan Smith aux pieds. Un véritable soutien de poids pour adidas qui voit là son influence grandir un peu plus.

10 – La Stan Smith, une basket record

Ce n’est une surprise pour personne, la Stan Smith est la basket la plus vendue au monde. Mais savez-vous que ce record figure dans le Guinness Book of World Record ? Avec plus de 70 millions de paires vendues, la célèbre sneaker est devenue un véritable must-have de la street culture. Alors partons de l’hypothèse -certainement erronée- que Stanley touche 1% par paire vendue… On vous laisse calculer !

Qu’on soit fan ou non, on ne peut qu’avouer que la Stan Smith aura marqué son époque. Et rien ne montre que cela va s’arrêter ! Bien-sûr, ne la ratez pas grâce à Chausport !

Partager cet article

Pas de commentaires.

Laissez votre commentaire?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *