Indiquez votre adresse e-mail et soyez au courant des dernières tendances, des réductions et des conseils pour rester au top !

Inscrivez vous à la newsletter pour être au courant des dernières tendances.

Ces 10 anecdotes que vous ne connaissiez probablement pas sur la marque Nike

Posted on 240

Qui peut prétendre en 2018 n’avoir jamais entendu parler de Nike ? Portés à l’international par les athlètes professionnels et amateurs, ainsi que par les férus de mode streetwear aux quatre coins du monde, ses équipements, et plus particulièrement ses baskets, sont tout simplement incontournables. Pouvez-vous néanmoins affirmer que vous connaissez réellement la marque Nike ? A travers ces 10 anecdotes, nous allons vous prouver que vous ne savez sûrement pas tout à son sujet.

Avant d’être officiellement créée, Nike collaborait avec ASICS

Blue Ribbon SportsL’équipementier américain que tout le monde, ou presque, connaît aujourd’hui a été fondé en 1971. Avant cela, il s’appelait Blue Ribbon Sports et commercialisait les chaussures de course d’Onitsuka Tiger, plus connu à présent sous le nom ASICS. Parmi ces chaussures figurait la Onitsuka Tiger Corsair, la silhouette qui a inspiré Bill Bowerman, l’un des deux fondateurs de la firme américaine, pour concevoir la mythique Nike Cortez (voir ci-dessous). Amorcé en 1964, ce partenariat entre Blue Ribbon Sports et Onitsuka ne doit rien au hasard. Dans un essai rédigé alors qu’il était encore étudiant, Phil Knight, l’autre fondateur de Nike, expliquait qu’il croyait déjà en le potentiel des baskets nippones pour concurrencer celles d’origine allemande.

Les deux fondateurs de Nike se sont connus à l’université

La relation entre Bill Bowerman et Phil Knight a en effet débuté bien avant 1964. Les deux hommes se sont rencontrés à l’université de l’Oregon – endroit où il renontrera également Tinker Hatfiled – où Bowerman a été l’entraîneur d’athlétisme de Knight durant ses études de comptabilité. Si le monde des affaires leur était au départ étranger, ils connaissaient en revanche les moindres facettes de celui du sport.

Phil Knight et Bill Bowerman

Phil Knight et Bill Bowerman

La réalisation du logo Swoosh n’a coûté que 35 dollars à Nike

Croquis de Carolyn Davidson

Croquis de Carolyn Davidson

Le Swoosh, le célèbre logo de Nike en forme de virgule inversée, a été dessiné par Carolyn Davidson, une jeune étudiante en graphisme à l’Université de Portland où Phil Knight a donné des cours de comptabilité pendant un temps. Sachant que celle-ci cherchait à arrondir ses fins de mois, Knight lui demanda un coup de main sur certains projets pour une rémunération d’environ 2$/h. C’est ainsi que les deux protagonistes se rencontrèrent en 1969.

Deux ans plus tard, alors qu’il vient de fonder Nike avec Bill Bowerman, Knight fera de nouveau appel à Carolyn Davidson pour lui demander de leur créer rapidement un logo. A cette époque, les deux businessmen n’avaient pas les moyens de solliciter une agence de communication. L’ex-étudiante en graphisme s’inspirera de l’origine du nom « Nike », une référence à la déesse grecque de la victoire Niké, pour symboliser l’une de ses ailes. C’est cette proposition que Knight et Bowerman retiendront et s’offriront pour la modique somme de 35$. Un prix dérisoire qu’ils compenseront par la suite en offrant à Davidson une bague en or sertie de diamants à l’effigie de son fameux logo ainsi qu’une enveloppe contenant plusieurs actions de Nike.

Forrest Gump a porté la toute première basket de Nike

Conçue en 1971 et portée par Steve Prefontaine lors des Jeux Olympiques de Munich dès l’année suivante, la Cortez reste toujours considérée à ce jour comme la toute première chaussure de sport de Nike (c’est en réalité la Moon Shoe). Reconnaissable à sa forme arrondie, à sa semelle crantée qui a inspiré la Waffle Trainer, un autre modèle culte de la marque, et bien évidemment à son Swoosh imposant, elle a connu un gain de popularité énorme dans les années 90 grâce à une scène devenue mythique du film Forrest Gump. On peut voir dans celle-ci Tom Hanks ouvrir une boite orange de Nike pour en sortir une paire de Cortez dans son coloris OG blanc, rouge et bleu, un coloris d’ailleurs souvent appelé « Forrest Gump ».

Tom Hanks dans Forrest Gump

Ilie Nastase est le premier athlète que Nike a sponsorisé

Visionnaire, Phil Knight comprit très tôt qu’il serait indispensable pour Nike de s’associer à des sportifs professionnels pour développer à la fois son image et sa légitimité. C’est sur Ilie Nastase, joueur de tennis roumain premier numéro un mondial au classement ATP, qu’il jettera son dévolu en 1972. Autant dire que Nike et le sponsoring d’athlètes, c’est une longue histoire !

Ilie Nastase en pleine action

Ilie Nastase en pleine action

Ce n’est pas Nike qui a créé le système d’amorti Air

On associe souvent Nike à son système d’amorti Air. A juste tire, car la technologie équipe un nombre important de références fabriquées par l’équipementier. Mais saviez-vous que celle-ci a été « apportée » à Nike par Frank Rudy, un ancien ingénieur en aéronautique de la NASA ? Après avoir essuyé les refus d’adidas et de PUMA, Rudy est effectivement allé taper à la porte des bureaux de Beaverton pour proposer à la firme d’insérer dans ses baskets des cellules de gaz comparables à celles équipant la combinaison des cosmonautes.

Frank Rudy, aux prémices de la technologie Nike Air

Frank Rudy, aux prémices de la technologie Nike Air

Nike a cessé de commercialiser la Air Force 1 au bout d’un an

Nike Air Force 1 OGEn 1982, Nike sort la Air Force 1, une chaussure conçue par le designer Bruce Kilgore pour la pratique du basketball. Baptisée ainsi en référence à l’avion présidentiel américain, la AF1 connaîtra un succès retentissant sur les parquets de la NBA. Pour autant, après seulement un an, la multinationale décide de la retirer du marché dans le cadre d’une stratégie commercialisée sur le renouvellement récurrent de ses produits. Les responsables de trois boutiques spécialisées dans la vente de baskets situées à Philadelphie vont alors faire pression sur Nike pour lui faire changer d’avis. A force de négociations, ils obtiendront un stock de 1200 paires de chaque couleur qu’ils écouleront très vite. La Air Force 1 deviendra dès lors un modèle iconique, non plus sur les terrains de basketball, mais dans la rue où elle est toujours omniprésente. Mais vous, connaissez-vous vraiment la Air Force 1 ? 

Nike a failli ne jamais signer de partenariat avec Michael Jordan

En 1984, alors que Michael Jordan vient de signer une dernière saison universitaire époustouflante, Sonny Vaccaro, commercial freelance pour Nike, se rapproche de Phil Knight et Bill Bowerman pour les convaincre de miser gros sur le natif de Brooklyn. Mais celui-ci ne conçoit pas son avenir du même œil et entend bien signer avec adidas, LA marque leader à l’époque sur les parquets, avec Converse. C’est sa mère qui le poussera à écouter la proposition de Nike. S’en suivra la signature d’un des plus importants contrats de sponsoring de l’histoire.

La Air Jordan 1 a été bannie des parquets de la NBA

La Air Jordan 1, première silhouette d’une longue lignée de baskets créées pour Michael Jordan, est l’œuvre de Peter Moore. Elle a vu le jour en 1985, soit trois ans après la sortie de la Air Force 1 avec laquelle l’ancien n°23 des Bulls a effectué ses débuts en pro. Bien qu’elle n’était pas du goût de ce dernier, la faute à son coloris rouge et noir, la AJ1 deviendra une légende, grâce aux performances du joueur de Chicago, mais aussi et surtout parce qu’elle sera bannie des parquets par la NBA qui imposait autrefois l’usage de chaussures blanches. Nike s’affranchira cependant de l’amende infligée à chaque match à Michael Jordan, ce qui créera le buzz et renforcera l’engouement déjà très fort des fans de sneakers pour ce modèle. La Air Jordan 1 n’a depuis jamais disparu du catalogue de Nike et ses versions OG, notamment, continuent de se vendre comme des petits pains.

MJ et ses Air Jordan 1

La légende des parquets et celle des sneakers

Les plus belles baskets Nike vous attendent chez Chausport

Ce n’est pas une anecdote. Encore moins un secret. C’est plutôt une excellente opportunité pour nous de vous rappeler que Chausport est partenaire depuis sa création des plus grandes marques de sport, ce qui comprend évidemment Nike. Vous pourrez ainsi retrouver sur la boutique l’un des plus grands choix de Air Max, mais aussi la Cortez, que nous évoquions précédemment, ou encore la Huarache, l’une des baskets les plus emblématiques de Tinker Hatfield.

Partager cet article

Pas de commentaires.

Laissez votre commentaire?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *