Comment Off-White a marché sur l’univers sneakers en 2018

« Tu ne peux pas aller au travail en baskets », « le jogging c’est réservé pour le sport ».  Depuis de nombreuses années ces affirmations si généralement partagées par le passé se heurtent à une vérité bien différente : le streetwear a envahi le monde de la mode. Et en 2017 plus que jamais, la basket a fait la pluie et le beau temps sur les podiums, en témoignent les Triple S de Balenciaga ou les Archlight de Louis Vuitton, précurseurs de la vague Dad Shoes. Et si ce rapprochement devait être personnalisé, Virgil Abloh et sa marque streetwear Off-White ne serait pas loin ! Vous ne le connaissez pas encore ? On vous fait les présentations.

 

 Virgil Abloh, de stagiaire à icône

 

On le sait tous, aujourd’hui, difficile de trouver directement après le bac l’orientation qui nous ramènera directement au monde du travail. Beaucoup d’étudiants sont d’ailleurs contraints de se réorienter – on vous voit ne faire qu’un semestre de fac – afin de trouver leur voie.  Ces soucis Virgil Abloh les a aussi connu. Bien loin des grandes écoles de mode, c’est en tant qu’étudiant en architecture que le futur designer a fait ses gammes avant d’en faire son métier. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais le natif de Rockford possède l’une des caractéristiques des plus grands : c’est un visionnaire. Une qualité qui le poussera à quitter son travail en 2009 pour devenir stagiaire chez le mastodonte de la haute couture, Fendi, où il enchaîna les cafés et les photocopies aux côtés de… Kanye West, qu’il côtoie depuis plusieurs années et qui reste la rencontre la plus importante de sa carrière.

 

 

Off-White, de la rue aux podiums

 

Dès lors, la ligne imaginée par le jeune américain commence à se tracer. Il ouvre d’ailleurs en 2012 son premier Label : « Pyrex Vision » avec comme idée de génie de récupérer des chemises de bûcherons et du textile champions pour y apposer le numéro 23 de Michael Jordan. Evidemment, le tout fut un véritable succès. Ce qui n’empêcha pas la boite de fermer ses portes quelques mois plus tard pour laisser place à la désormais célèbre marque Off-White, dont le siège est aujourd’hui à Milan, l’une des mégalopoles de… la mode. Si ce label est avant tout porté sur l’univers streetwear, Abloh est un véritable touche à tout puisqu’il co-réalisera par exemple le clip de Lil Uzi Vert « XO Tour Llif3 », ou passera également derrière les platines. Mais si le label Off-White a aujourd’hui la renommée qu’on lui connait, il le doit exclusivement à l’aura et la popularité de son créateur. Si V.A a su faire connaitre ses bandes noires et blanches à travers le monde, c’est parce qu’il a su incarner à merveille l’esprit de sa marque : ne pas s’enfermer dans une case, surfer entre le streetwear et la haute couture. Aussi influent qu’inspiré, le designer a totalement surfé sur une popularité en hausse pour inscrire Off-White dans l’univers de la street-culture, voire même de la pop-culture. Résolument haut de gamme, le label a très rapidement concentré les convoitises, notamment celles de Nike.

 

 

Off-White x Nike « The Ten », le Graal des sneakersaddict

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On commence à vous connaitre, depuis le début de votre lecture vous n’attendez qu’une chose, que nous abordions le sujet de la magnifique et très hype collaboration entre le géant américain et le Label . Si vous n’êtes pas encore convaincus du poids de la marque de Virgil Abloh, dîtes-vous que jamais Nike n’avait effectué un partenariat de cette ampleur, réunissant 10 modèles issues de périodes diamétralement opposées et surtout regroupant les 3 axes de Nike Compagny : Nike, Jordan Brand et Converse. On ne peut mieux ! Encore plus, la firme de l’Oregon semble avoir (presque) donné carte blanche au créateur pour revisiter les plus grandes paires au Swoosh de l’histoire. Balayés les traits historiques de la Air Force 1, de la Jordan 1 ou encore de la Chuck Taylor, Virgil Abloh a mis à l’honneur le côté sample, poussant les aficionados de la marque à « aimer les défauts ». A tel point que l’ancien styliste de Kanye West a créé l’une des tendances de l’année 2018, le déstructuré, à l’image de la Air Force 1 Jester. Depuis ? Les releases Off-White x Nike s’arrachent comme des petits pains lors des raffles, ou à prix d’or au resell. S’il ne fallait retenir qu’une chose de l’année sneakers 2018, inutile de chercher plus loin.

 

 

Le coup de tonnerre Louis Vuitton

 

Voir des designers et artistes entrer dans la légende du streetwear est une chose assez courante. Ronnie Fieg, Raf Simons, Parra, tous sont reconnus aujourd’hui comme faisant partie des plus grands contributeurs à la culture lifestyle. Mais certains ont su briser le plafond de verre au-dessus de leur tête et entrer dans le monde très fermé de la haute couture, autrement que par des collabs ponctuelles comme Pharrell Williams x Adidas x Chanel. Si Alexander Wang a, en partie, ouvert la voie en officiant chez Balenciaga, Virgil Abloh a véritablement marqué les esprits en devenant en 2018 le nouveau directeur artistique homme de Louis Vuitton, la maison de mode la plus puissante du monde. Si la présence de Michael Burke à la tête de LV – il dirigeait Fendi pendant le stage de Virgil en 2009 – aura forcément joué un rôle, cette nomination ne doit rien au hasard tant l’originaire de Chicago a su mixer avec génie les codes du streetwear et l’exigence du luxe.

 

 

Off-White x IKEA, le début d’une nouvelle ère ?

 

Vous pensiez que Virgil Abloh se contenterait de cette couronne au sommet du monde de la haute couture ? Que nenni – expression inutilisée depuis le 19ème siècle – l’homme est avant tout un visionnaire ! Après avoir posé ses pions dans le monde du football, le designer compte bien s’inviter chez monsieur et madame tout le monde. IKEA a en effet récemment présenté sa collection avec le styliste américain, composée de coussins et de tapis totalement dans l’esprit Off-White. La première pierre d’un nouveau genre de collaboration ? Une fois encore, Virgil Abloh aura été un précurseur.

Adame
AuteurAdame
Pour moi, passionné par la basket et son incroyable univers fait d'anecdotes, de collaborations et d'innovations, partager l'actualité de la sneaker est devenu un véritable plaisir. Si la Nike Air force 1 et la Asics Gel Lyte III ont conquis mon cœur, chaque modèle a son histoire sur laquelle j'adore échanger avec vous.

Laisser un commentaire