La folie du Custom Sneakers, comment débuter ?

Si tu t’intéresses à l’actualité des sneakers, aux dernières collabs ou que tu arpentes les chaines YouTube traitant de ta passion, tu as forcément déjà remarqué cette mode qui prend de l’ampleur depuis quelques années, le custom. Déjà pratiquée par les amoureux de la Air Force 1 avant les sorties Nike, la personnalisation des baskets est aujourd’hui un art… qui est à la portée de tous. Alors si tu veux te lancer mais que tu as peur de faire le premier pas, Chausport te montre aujourd’hui quelle est la marche à suivre pour ne pas détruire ta nouvelle paire !

Le coffret du parfait du petit artiste :

Tu t’en doutes, avant de te dire comment procéder pour faire ta propre custom et impressionner tes amis, commençons déjà par te présenter le matériel nécessaire pour laisser parler ton esprit créatif. La marque la plus connue dans le domaine étant Angelus, nous allons partir dessus aujourd’hui. Après tu l’as compris, rien ne t’empêche d’aller trouver ton bonheur ailleurs !

  • Crep Protect : pour nettoyer ta basket
  • Décapant : pour préparer ton cuir (du dissolvant fait l’affaire)
  • Peinture : oui celui-là est évident on te l’accorde
  • Teinture : Pour les revêtements en suède/daim/nubuck
  • Angelus 2 Hard ou Golden GAC 200 : pour les semelles et upper en cuir dur
  • Angelus 2 Thin ou Golden GAC 900 : pour les empeignes en FLyknit ou Primeknit
  • Angelus 2 Soft : pour l’intérieur de tes sneakers
  • Angelus Duller : pour un rendu mat
  • Angelus Sole Bright : tout est dans le nom, pour déjaunir les semelles
  • Pinceaux plats et pointus : oui on te voit rentrer chez toi et te rendre compte que tu as oublié les pinceaux
  • Scotch : pour protéger les parties non custom
  • Brosses : appliquer le Crep Protect à la main c’est pas le top
  • Aérographe (facultatif) : si t’es débutant, oublie !

Bon, avec ça t’es paré pour vous attaquer à toutes les paires que tu veux et obtenir tous les effets désirés. Maintenant passons au custom !

Les étapes de la customisation :

  • Etape 1 : Avoir une idée claire du custom que tu veux faire

C’est vraiment important de te poser un instant pour réfléchir à la personnalisation que tu souhaites. Tu poux reproduire des créations que tu trouves sur internet mais n’oublies pas que le principe du custom c’est aussi d’avoir une paire… unique. Et surtout, dis-toi bien qu’une réalisation qui rend super bien sur une Air Max 1 peut n’être absolument pas adaptée à une Air Force 1. Alors prends le temps, faites des croquis, utilise le Nike ID par exemple ou un logiciel de traitement de photos. Ton plan doit-être clair avant de passer à l’étape suivante.

  • Etape 2 : Etudier ta sneaker

Pour pouvoir customiser ta basket, tu dois la connaître sur le bout des doigts. Il est vraiment important de savoir la matière de chacune des parties que tu veux peindre. Cuir lisse, suède, flyknit, les possibilités sont larges, mais il est très simple d’obtenir ces renseignements sur internet. Tu le comprendras ensuite, chaque revêtement nécessite des précautions particulières lors de l’application de la peinture.

  • Etape 3 : Préparer la paire

    Nettoyez votre paire facilement avec le coffret Crep Protect

 Après avoir enlevé les lacets et la semelle si besoin, il est temps de nettoyer votre paire, logique ! Franchement, tu te verrais repeindre les murs de ta cuisine recouverts de gras ? Clairement non, enfin on espère… Du coup, c’est en toute logique qu’avant même d’ouvrir ton pot de peinture, le premier réflexe à avoir et d’appliquer du Crep Protect pour nettoyer ta paire. Mélange quelques centilitres avec de l’eau et c’est parti ! Il ne manque qu’un peu d’huile de coude comme disent les boomers. Une fois que tes sneakers sont clean, on peut passer à la prochaine étape.

  • Etape 4 : Appliquer le décapant (sauf si la paire est neuve ou en très bon état)

ATTENTION ! Cette étape ne s’applique pas à toutes tes paires ! Le décapant sert à enlever les résidus de revêtement écaillés si votre paire est un peu vieille et a besoin d’être restaurée. Nous sommes un peu redondants avec la métaphore de la maison mais repeindre ses murs directement sur la peinture écaillée, a part si t’es un artiste contemporain vachement coté, pas sûr que ce soit une bonne idée ! Du coup une fois que ta paire est immaculée de son passé pas très reluisant, ou si tu as la chance de faire ton custom sur une paire neuve, on peut continuer.

  • Etape 5 : Protégez les parties à ne pas peindre

Sors le scotch ! Le but de cette étape est de recouvrir d’adhésif toutes les parties que tu ne veux surtout pas modifier. Beaucoup de personnes ne le font pas et attaquent la peinture directement. Mais souvenez-vous qu’ils ont plus d’expérience que toi. Si tu es ici c’est que tu débutes surement, alors ne te prends pas pour Picasso et adopte le réflexe scotch. Ça t’évitera de verser toutes les larmes de ton corps sur une paire ratée !

Angelus, le poids lourd du custom sneakers
  • Etape 6 : On commence le custom

Ça y est ! On te voyait trembler d’impatience, mais le grand moment est arrivé ! Prépare tes pinceaux, ta plus belle concentration, ouvre ton pot de peinture et commence à aplli… STOP.  Tu croyais que ça allait être aussi simple ?! C’est justement là que les difficultés démarrent. Tu l’aura compris avec la liste du matériel à avoir, selon les revêtements que tu vas peindre, tu vas devoir faire des choix et des mélanges.

  • Revêtement cuir lisse souple : Peinture seule
  • Revêtement suède/daim/nubuck : Teinture (la peinture aura tendance à durcir l’upper)
  • Cuir dur (semelle) : Peinture + Angelus 2 Hard
  • Flyknit/Primeknit/revêtement très souple : Angelus 2 Thin
  • Intérieur de la sneaker ; Peinture + Angelus 2 Soft

Pour ce qui est de l’application de la peinture, évite de mettre des grosses quantités au même endroit. Ton rendu ne sera pas beau et présentera des irrégularités et des tâches. Applique plusieurs couches fines afin d’avoir une adhérence optimale et un résultat homogène.

Nos conseils pour bien débuter :

    • Être patient: Comme pour les tatouages, une fois que tu va commencer à customiser une paire, tu vas vouloir toutes les faire, ce qui va te pousser à bâcler le travail. Il faut savoir être patient. Un custom de qualité peut prendre plusieurs heures, si tu veux obtenir un résultat propre. Alors ne te précipite pas, et fais des pauses si besoin !
  • S’entraîner sur des vieilles paires: Ça peut paraître logique, mais si tu viens de t’acheter une paire de Yeezy à 215€, ne te lance pas dans un custom ! Comme pour tout, tes premiers essais ne seront pas forcément très concluants. C’est pourquoi il faut faire ses gallons sur des vieilles paires auxquelles tu ne tiens pas forcément, ou au moins des paires peu coûteuses.
  • Commencer par des paires blanches: C’est un peu dans la continuité du dernier conseil, mais il est plus perspicace de débuter dans le monde du custom avec des paires blanches. Achete une paire de Blazer ou de Stan Smith et amuse-toi sans pression !

Regarde comment font les pros

Besoin de plus d’inspiration? Découvrez notre Top 7 custom sneakers de l’année 2018 !

 

Adame
AuteurAdame
Pour moi, passionné par la basket et son incroyable univers fait d'anecdotes, de collaborations et d'innovations, partager l'actualité de la sneaker est devenu un véritable plaisir. Si la Nike Air force 1 et la Asics Gel Lyte III ont conquis mon cœur, chaque modèle a son histoire sur laquelle j'adore échanger avec vous.

26 commentaires

  • Bonjour,
    Merci beaucoup pour votre article,
    J’aurai besoin d’un conseil,
    Une fois la basket terminée et peinte, que recommanderiez vous comme protection par dessus la peinture ?
    Merci d’avance

    • Bonjour ! Il existe des vernis, de la marque Angelus par exemple, a appliquer à la fin du custom. Il en existe en mat ou brillant pour l’effet voulu !

  • Adam a raison « angélus » est la meilleure marque de peinture spécialement pour le cuir et il ont le vernis a vos envie, matt, brillant, gloss bref vous avez le choix, Vous pouvez regarder directement sur leur site au USA sinon on trouve une boutique sur paris. Après sinon vous avez l’ imperméabilisant  » crep protect »

  • Bonjour, je voudrais repeindre une Air Max 1 down to dusk, principalement le daim beige à l’arrière car le cuir noir a déteins avec la pluie.
    Plutôt teinture Angelus Dye beige ou peinture + soft ou peinture seulement?
    J’ai peur que la teinture ne couvre pas autant que la peinture.
    Merci pour vos conseils.

    • Bonjour Stephan !
      Le daim supporte quand-même très mal la peinture, même avec le soft. Il va surement durcir et donner un effet plus que moyen. Je vous conseillerai la teinture malgré tout !
      Et puis si celle-ci ne suffit pas à recouvrir vos taches, rien ne vous empêche, par la suite, de tenter le tout pour le tout avec la peinture
      A très vite !

        • Bonjour Jose !

          Il suffit juste de posséder quelques pinceaux de tailles différentes. Ne négligez pas les très fins, qui vous permettront d’atteindre les recoins les plus difficiles.

      • Bonjour Adame,
        avez vous d’autres référence de vernis que Angelus, qui coute assez cher… Je cherche plutot un type de spray, qui protège et fait tenir du crayon posca, sur du cuir (Air force 1).
        Merci d’avance !

  • Bonjour,
    Utiliser le produit crep protect peut suffire à la fin d’un custom à la penture ou au feutre spécialisé ?
    cela m’intrigue car je cherchais une alternative au vernis aneglus

    • De manière globale le vernis n’est pas essentiel. Il peut permettre une meilleure protection mais si vous ne faites pas n’importe quoi avec vos sneakers, la peinture seule tiendra 🙂

    • Bonjour,
      Vous pouvez mais il y a de très fortes chances que cela ne tienne pas très longtemps. Si c’est le format pinceau qui vous dérange, la marque Angelus vent des stylos où il est possible de mettre la peinture Angelus. Ca peut être une solution !

  • Bonjour, pourquoi une peiture craque t elle vers les plis? Comment peut on éviter ce problème? Est ce parce que la chaussure n’a pas été assez prépare ou qu’elle n’a pas assez sèche avant le début du customise? Merci

    • Bonjour,
      Votre problème est surement lié à un manque de couche. Il en faut en général plusieurs. Il faut également appliquer un vernis à la fin pour une durabilité accrue !

      • Bonjour,
        Ma fille vient de passer des heures pour sa customisation et la peinture craque à plusieurs endroits…
        Elle a mis au moins 2 couches. En fallait iI plus? Est-ce récupérable ? Elle sont vernies….
        Merci d’avance
        Christelle

        • Bonjour Christelle,

          Difficile de donner un pronostic à 100%. Cela peut être dû à une mauvaise préparation, une humidité trop importante… De nombreux amateur de custom vont jusqu’à 4 couches + vernis. Si vous la nettoyez à nouveau à l’acétone, vous pourrez sans soucis recommencer. Bon courage !

  • Bonjour Adame
    J’ai fait une betise avec mon fils de 9 ans on a colorié ses baskets blanches en cuir avec des feutres Molotow noir et turquoise mais ca ne tient pas du tout…J’aimerais revenir au blanc initial, avec quoi me conseilles tu de frotter ??? je peux les mettre en machine ??? merci pour tes conseils !

    • Bonjour Nahon,
      La solution qui me vient directement est de frotter de l’acétone sur la paire concernée (en protégeant bien votre peau). Si cela ne fonctionne pas, il ne reste malheureusement qu’une solution, la repeindre en blanc avec de la peinture adaptée. Je ne vous conseille pas du tout la machine, au risque d’abîmer me cuir de la paire.

  • Bonjour

    Je voulais commencer la customisation des snikers avec les feutres POSCA mais je vois que vous n en parler pas du tout .
    Pourquoi?
    Merci .

  • Une autre question:vous peignez a main libre. Pourquoi ne pas utilisez de pochoirs a la place ou parallelement. Je n aime pas tellement , mais ca permet d avoir 2 chaussures parfaitement identiques sans trop d efforts ni trop de ratages.
    merci de nouveau.

    • Effectivement, le travail à main libre concerne surtout le remplissage des grandes zones. Le mieux pour les « dessins » est de travailler avec du vinyle et une découpeuse ! 🙂

    • Bonjour !
      Pour la peinture je vous conseille fortement l’Angelus disponible sur le sire Adam Montmartre. Pour le reste du matériel, il est tout à fait envisageable de le trouver sur Amazon qui propose plusieurs niveaux de qualité.

Laisser un commentaire