Indiquez votre adresse e-mail et soyez au courant des dernières tendances, des réductions et des conseils pour rester au top !

Inscrivez vous à la newsletter pour être au courant des dernières tendances.

Le Football, nouvelle muse de la sneaker

Posted on 51

Avant de commencer un article traitant indirectement du football, une chose s’impose : CHAMPIONS DU MONDE ★★ ! Voilà, maintenant que c’est fait, il est temps de revenir au sujet principal. L’univers de la basket est continuellement lié à celui de la musique ou encore du sport. Ainsi les influences se succèdent chez les designers des plus grands équipementiers, à la recherche de la dernière tendance. Cette dernière semble d’ailleurs fortement pencher vers le Football.

 

Deux cultures, deux influences

Nous vous expliquions dans un autre article toute l’influence de la culture Hip-Hop dans le monde de la sneaker. Fortement marquée par la culture américaine, la musique Hip-Hop s’est très longtemps appuyée sur les codes du basket-ball, alliant vêtements amples et basket imposantes. C’est simple, de l’autre côté du Pacifique, Jordan Brand est roi. Pas étonnant de voir que les prix pour certaines paires très BBall atteignent des sommets au pays de l’oncle Sam. Bien-sûr, la donne est très différente en Europe, là où le basket semble encore en déficit de popularité. Un coup d’œil aux paires les plus portées dans le vieux continent confirme cette tendance. Que ce soit les Stan Smith, les Continental, les Workout, toutes conçues pour la pratique du tennis, ou la gamme Air Max, les Cortez et les Gel-Lyte, issues du monde du running, les modèles qui inondent le marché européen ont souvent une shape plus fine.  Mais depuis peu, le football semble prendre une importance non négligeable dans le monde de la sneaker, ou plus largement celle du lifestyle.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le lifestyle à l’assaut du football

Effet Coupe du Monde ou pas, les mois qui ont précédé l’événement le plus célèbre de la planète football ont mis en exergue cette montée en puissance dans la culture streetwear. Surement l’un des personnages les plus en vue du moment, Virgil Abloh n’a pas échappé à la tendance. Il n’a d’ailleurs pas fait les choses à moitié puisque c’est une collection entière baptisée « Football, mon Amour », et signée Off White x Nike, qui avait ravi les aficionados de football et de sportswear. En plus d’une partie textile, la Zoom Fly Flyknit se voyait revisitée aux couleurs du designer. Une paire de Mercurial Vapor a même été spécialement revisité par Virgil pour Mbappé et la CDM 2018. Côté marque à trois bandes, c’est avec le nom moins reconnu Ronnie Fieg qu’une collection dédiée au sport le plus populaire du monde voyait le jour. Le créateur de « Kith » présentait lui aussi plusieurs pièces textiles mais surtout une sublime paire grandement inspirée de sa dernière collaboration Kith x adidas Ace16+ PureControl Ultra Boost résolument fittée pour cette discipline. Une release de très haute qualité, même si cette dernière porte le nom de KITH x adidas SOCCER Collection – un véritable sacrilège – le designer était bien-sûr américain. Une tendance qui ne tend d’ailleurs pas à s’arrêter puisque Patta, le célèbre shop streetwear d’Amsterdam, a dévoilé son maillot de foot en collab avec le festival Applesap. De son côté, la marque japonaise Bape, qui s’arrache à travers le monde, a elle aussi sorti une collection Football post Coupe du Monde.

 

 

Si vous n’êtes pas un adepte des personnalités les plus connues de la culture lifestyle – et que vous avez suivi la coupe du monde – vous n’avez pas pu passer à côté du maillot du Nigéria. Une véritable perle signée Nike qui s’est vendue à plus de 3 millions d’exemplaires. Pas besoin de vous dire que c’est un record pour la marque au Swoosh qui s’est vite retrouvée à court. Un sold out inattendu qui trouve sa source dans la très forte demande des fans de sportswear et de sneakers en tout genre. Une preuve une fois encore que le sport du grand Pelé, ou de l’inimitable Messi est plus que jamais au cœur de la tendance lifestyle.

 

 

Des stars du ballon rond… et de la mode

Cependant, les designers ne sont pas les seuls à vouloir faire ce rapprochement tant désiré. Autrefois utilisés uniquement dans des spots à cible sportif, les joueurs les plus connus sont fréquemment utilisés pour promouvoir des lignes bien plus quotidiennes. Si David Beckham avait grandement ouvert la passerelle entre le football et la mode, Cristiano Ronaldo reflète à merveille ces nouvelles effigies du sportswear. Fer de lance de la marque de l’Oregon, CR7 a d’ailleurs inspiré les créateurs avec plusieurs releases à son image. Ainsi la célèbre Air Force 1, dont nous vous racontions tous les secrets dans un article précédent, se voyait habillée d’un « Golden Patchwork » de toute beauté quand la très populaire Air Max 97 s’habillait aux couleurs du Portugal en l’honneur du quintuple ballon d’or. Dans le même registre, la firme de Phil Knight préférait Ousmane Dembele, international tricolore, pour promouvoir sa dernière TN Mercurial.

 

 

Des shapes résolument football

Mais si de nombreux modèles sont justement revisités aux couleurs du football, d’autres, peut-être moins connus, sont directement inspirés de modèles ayant fait leur preuve sur le gazon. Pour coller à la mode vintage, inutile d’aller très loin puisque la Adidas Spezial, très proche d’une Campus, reprends de manière très significative touts les codes des crampons de l’époque, à l’image de la Tiempo Veta 17, fortement inspirée de la paire préférée de Ronaldinho, revu dans un look résolument lifestyle. Dans le même esprit mais bien plus avancées technologiquement, la Magista II Flyknit, la Nemeziz 17 Plus UltraBoost ou encore la A 16+ Purecontriol UltraBoost, reprennent toutes l’empeigne de modèles qui ont séduit les pratiquants de football pour leur assigner les dernières semelles tendances en streetwear.

 

 

Pas de doute, aujourd’hui le football est un vecteur de tendances non négligeable. Si le running, notamment grâce à la gamme Air Max, garde un train d’avance, le sport qui compte plus de 250 millions de pratiquants dans le monde, est sur la bonne voie.

No tags

Partager cet article

Pas de commentaires.

Laissez votre commentaire?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *