Indiquez votre adresse e-mail et soyez au courant des dernières tendances, des réductions et des conseils pour rester au top !

Inscrivez vous à la newsletter pour être au courant des dernières tendances.

New Balance et Kawhi Leonard sous les feux de la NBA

Posted on 7

Historiquement associé au running, la marque New Balance est reconnue par tous comme experte dans son domaine. Si, depuis longtemps maintenant, les modèles de pratique d’autrefois ont quitté les pistes pour inonder le marché du sportswear, la marque du Massachussetts ne compte pas s’éloigner de ses racines sportives, bien au contraire. Presque invisible dans le monde du basket-ball face à Jordan Brand ou encore adidas, la firme au « N » semble aujourd’hui rêver d’un avenir radieux dans la discipline.

 

Kawhi Leonard, le pari de New Balance

 

 

Kawhi Leonard et New Balance, ce n’est pas une nouveauté. Depuis décembre 2018, déjà, des contacts entre l’ailier des Toronto Raptors – le club de cœur du rappeur Drake – et la firme basée à Boston n’ont pas échappé à la presse sportive. Mais cette fois-ci, et après des semaines de spéculation, New Balance a officialisé ce sponsoring qui prendra forme lors des All-Star Games 2019. C’est en effet lors de cet événement planétaire que le numéro 2 des Raptors exhibera sa toute nouvelle paire en tant que titulaire aux cotés de LeBron James. Une excellente promotion qui visera à remettre les baskets au « N » sous les projecteurs de la NBA.

 

New Balance et le basket-ball, une histoire contrastée

 

« Remettre » et non « mettre », car même si cela ne restera surement pas dans les mémoires, à part celle des fans inconditionnés, Kawhi Leonard ne sera pas le premier athlète à fouler les parquets de NBA avec une basket griffée du célèbre logo en N. En effet, et les plus attachés aux détails l’auront remarqué, le pivot des San Antonio Spurs Matt Bonner avait arboré des sneakers b-ball blanche et noir de la marque en Finale de NBA 2013. New Balance a d’ailleurs déjà affirmé son envie de retour dans la ligue en s’associant aux Celtics sur le nouveau centre d’entrainement du club de Boston, avant de montrer un fort intérêt pour Gordon Hayward.

 

Reste maintenant à voir si ce partenariat réussira à inscrire durablement la marque américaine dans les mœurs du basket mondial. Comme disent nos amis de l’autre côté du Pacifique : « Wait and see ».

No tags

Partager cet article

Pas de commentaires.

Laissez votre commentaire?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *