Indiquez votre adresse e-mail et soyez au courant des dernières tendances, des réductions et des conseils pour rester au top !

Inscrivez vous à la newsletter pour être au courant des dernières tendances.

Parra, l’artiste qui fait la pluie et le beau temps sur la planète basket

Posted on 121

Si vous n’êtes pas un sneaker addict, le nom de « Parra » ne vous dit probablement rien. Pourtant, le néerlandais est sûrement l’un des artistes underground les plus cotés du monde. De son émergence dans le monde de l’art à ses célèbres collaborations avec Nike, profil d’un des créateurs les plus influents de la décennie.

Si Parra, de son vrai nom « Piet Janssen », est aujourd’hui un artiste ultra prisé – petit euphémisme –  sa vie aurait pu être bien différente. Passionné et particulièrement doué sur une planche, le jeune hollandais aurait sans problème pu devenir professionnel de skateboard. On ne va pas se mentir, nous sommes tous très contents que la vie l’ai plutôt dirigé vers son autre passion, l’illustration.

Si son univers « Post Pop », fait de couleurs ultra saturées et d’écritures manuscrites, est grandement inspiré des années 60, ses personnes mi-hommes mi-oiseaux, sa marque de fabrique, semblent eux tout droit sortis d’un univers parallèle. Savant mélange d’art abstrait et de netteté incroyable, la patte Parra est unique et pleine de paradoxes. Autre particularité, le néerlandais ne se limite pas à un seul support puisque toiles, t-shirt ou autres planches de skate ont été les terrains de jeu du designer. Son inspiration ? Son quotidien, ses maladresses, ses messages. La vie en somme.

La reconnaissance du monde de l’art

Les couleurs et les personnages de Parra en font un artiste à part

Si c’est ce sport qui lui a fait mettre un premier pas dans le street art, c’est finalement grâce à des Flyers et des affiches réalisées pour des clubs d’Amsterdam qu’il commence à se faire un nom dans le domaine.

Puisque le talent de Piet Parra débordait des flyers, c’est finalement le Musée d’Art Moderne de San Francisco qui lui commande une pièce nommée « Weirded Out », en 2012. Elle y est d’ailleurs toujours exposée. Depuis des années, les œuvres de l’artiste n’ont cessé d’attirer l’attention en Europe mais aussi en Amérique du Nord où sa réputation n’est plus à faire. Très influent dans le pop art, le designer l’est également dans la street culture. Il est également présent sur le front du vêtement, avec sa marque Rockwell en 2001.

Encore plus prisé qu’une collab Nike x Off White

Forcément, à force de gravir les échelons, Piet Janssen est devenu la coqueluche de nombreuses marques. Une chance pour l’artiste puisqu’il collaborera avec Ben & Jerry’s, Heineken, Volkswagen, Zoo York ou encore la Société Générale pour l’affiche de la coupe du monde 2007. Mais bon, ce qui nous intéresse, c’est surtout ses sublimes collab avec Vans et Nike. Vous ne les connaissez pas ? On vous fait une petite revue d’effectif !

  • Parra x Vans

    La célèbre SK8-Hi aux couleurs de l’artiste Parra

Pour cette collaboration, nous avons décidé de vous présenter la collection dans son ensemble. Et soyons clairs, les 3 paires qui la composent sont tout bonnement sublimes ! Totalement dans l’esprit Parra, chaque modèle est spécifique. Le travail sur la Era met à l’honneur les colorway de l’artiste quand ses personnages deviennent les héros de sa Chukka. Des skates multicolores viennent quant à eux habiller la SK8-Hi. Toutes comportent sur la semelle intérieure la mention « Don’t Forget to Actually Skate in These ! ». Une véritable déclaration d’amour pour sa deuxième passion.

  • Nike Air Max 1 « Amsterdam » x Patta x Parra

    Une paire devenue aussi rare que mythique

Cette collaboration est sûrement l’une des plus célèbres de la marque au Swoosh. Déclaration d’amour à son pays, ce modèle reprend tous les codes de l’artiste pour habiller la Air Max la plus célèbre de la gamme. Et le résultat est juste parfait ! Avec sa tige associant les matières et reprenant les couleurs de ses œuvres sur une outsole à points, la Amsterdam est travaillée jusqu’au bout des détails comme en témoigne la semelle intérieure qui pourrait à elle seule être présentée comme une œuvre d’art ! Bon, petit détail, cette collab est trouvable à la revente aux alentours de 2500€… Ouch !

  • Nike Air Max 1 « Albert Heijn » x Parra

    La Nike Air 1 Albert Heijn est devenue une paire extrêmement rare

Cette paire est sûrement le plus rare de tous ! En effet, les couleurs de la paire rendaient hommage à la chaîne de supermarchés d’Amsterdam « Albert Heijn ». Cependant peu avant la production, la firme a changé la couleur de ses sac plastiques. Un changement qui a poussé Nike à ne pas commercialiser le modèle. Du coup seuls quelques samples circulent à droite et à gauche. Vous pouvez en acheter une sur E-Bay pour la modique somme de 14 999€. Cadeau non ?

  • Nike Air Max 1 « Cherrywood » x Parra x Patta

    La Air Max 1 Cherrywood se revend à prix d’or

Cette collaboration est également un petit bijou ! Sortie en seulement 248 exemplaires, le modèle reprend les couleurs caractéristiques de l’artiste et du suede burgundy, du mesh et du terry chenille pour réaliser encore une fois une sublime œuvre d’art. Avec sa semelle extérieure bleue jaune et rouge, la paire est une des Air Max 1 les plus prisées. De quoi en faire une paire disponible à la revente à environ 2000€. Oui, encore.

Avec une popularité qui ne semble pas s’user avec le temps, Parra parait laisser pour de nombreuses années son empreinte dans le monde de l’art, mais également dans celui de la sneaker.

No tags

Partager cet article

Pas de commentaires.

Laissez votre commentaire?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *