Indiquez votre adresse e-mail et soyez au courant des dernières tendances, des réductions et des conseils pour rester au top !

Inscrivez vous à la newsletter pour être au courant des dernières tendances.

Reebok Aztrek : la Dad Shoes par excellence

Posted on 47

On commence à en avoir l’habitude, le running des années 80-90 est sans aucun doute le plus gros contributeur du monde de la basket depuis maintenant pas mal d’années. Ajoutez à cela les tendances Dad Shoes et Chunky Sneakers, et vous avez là les contours de ce qui fait vendre en 2018. Nike avec sa Air Monarch – et sa déclinaison M2K Teckno – adidas avec la Young 1, Puma avec la Thunder ou New Balance avec la 990, personne ne passe à côté… et Reebok non plus ! Comme le dit le proverbe, rien ne sert de courir, il faut partir à point. C’est pourquoi Reebok a attendu l’arrivée de sa collection automne-hiver 2018 pour ressortir la Aztrek, l’une de ses paires historiques. Vous ne la connaissez pas ? Suivez le guide, on vous fait les présentations !

 

Les 90’s made in Reebok

Pour retrouver des traces de la première vie de la Reebok Aztrek, il faut faire un petit bond de 25 ans en arrière direction l’année 1993.  Pas encore auréolé par le succès de la Air Max 97 qu’il designera 4 ans plus tard, Christian Tresser avait pensé pour la marque américaine une paire qui se démarquerait de ses concurrents. Si la Aztrek n’a pas rencontré un succès aussi marquant que la Instapump Fury, la basket phare de la marque RBK, ce modèle lui a permis, à une période poignante de l’histoire de la sneaker, de lutter avec ses prestigieux adversaires. Car si aujourd’hui Nike et adidas dominent assez majoritairement le monde de la sneakers, ce constat n’a pas toujours été aussi clair. Au commencement des années 90, les choses étaient bien différentes puisque Reebok mangeait clairement à la même table que la marque au Swoosh et celle aux trois bandes en se posant même comme le leader du running. Une tendance que la Aztrek allait globalement confirmer grâce à l’utilisation de la technologie Hexalite

 

La Reebok Aztrek, révolution du running

On le sait, Reebok n’est pas réputée pour suivre les codes et le conformisme installé. Avec cette Aztrek, la marque originaire de Bolton allait encore une fois le prouver. Là où la grande majorité de ses concurrentes, comme la Air Span,  voyaient leur toe-box s’affiner avec les années, cette Reebok ne faisait pas dans la demi-mesure et proposait un avant de pied massif à souhait. A une époque où les équipementiers se faisaient la guerre à coup de technologie innovante, la Aztrek fut déterminante pour la firme basée à Boston, puisqu’elle a été la première à être équipée de l’amorti Hexalite visible au niveau du talon sur la semelle extérieure. L’empeigne, elle, reflétait à merveille toute la quintessence de ce qu’était le running à cette époque.

 

 

Un look toujours aussi tendance

Lorsqu’on parle de tendances 2018, les Dad Shoes viennent immédiatement en tête. Avec son épaisse semelle, la Aztrek rentre clairement dans ce moule de la chaussure de papa, même si Reebok a décidé de conserver sa technologie Hexalite sur cette réédition. Les motifs asymétriques présents sur la toe-box ramènent, eux, un côté très futuriste à une basket qui parait plus tendance que jamais. Pour ce qui est de la stabilité, la semelle en caoutchouc fait parfaitement son travail quand l’alliance de mesh et de suede donne à ce modèle un aspect très qualitatif et une durabilité impressionnante.

 

Disponible dans 3 coloris femme et homme, la Reebok Aztrek a tout pour devenir l’une des paires préférées des plus nostalgiques d’entre vous. Reebok fait aujourd’hui une remontée spectaculaire dans streetwear après s’être longtemps appuyé sur le fitness.  Où s’arrêteront-ils?

No tags

Partager cet article

Pas de commentaires.

Laissez votre commentaire?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *