Indiquez votre adresse e-mail et soyez au courant des dernières tendances, des réductions et des conseils pour rester au top !

Inscrivez vous à la newsletter pour être au courant des dernières tendances.

Yeezy, adidas, Nike : Tout sur le phénomène Kanye West

Posted on 403

Sauf si vous vivez dans une grotte recluse au fin fond de l’Arctique, vous connaissez forcément Kanye West, – à prononcer [kanié] si vous voulez vous la jouer expert en prononciation américaine – devenu en un peu moins de 20 ans l’une des têtes d’affiche du rap mondial ET l’influenceur le plus… influent de la planète. Par contre, à moins de vous intéresser un minimum à la basket, vous ne savez pas forcément que le natif d’Atlanta est aujourd’hui l’homme le plus bankable de l’univers sneakers. Du coup, on en profite pour faire une petite review des traces laissées par Kanye Omari West.

 

Kanye West au-dessus de Michael Jordan ?

« I no longer have a manager. I can’t be managed. I am currently the single highest paid person in footwear. That means I make more money on shoes than Michael Jordan. »

Traduisez : « Je n’ai plus de manager. Je ne peux pas être managé. Je suis actuellement la personne la mieux payée dans la basket. Cela signifie que je génère plus d’argent dans les chaussures que Michael Jordan »

Enorme boulard ou simple exposition des faits, on vous laisse faire votre choix. Mais si Kanye en est là aujourd’hui, il ne le doit qu’à lui-même, son égo surdimensionné et à sa propension à briser les barrières qui le freinent. Producteur de jeux vidéos à ses débuts puis dans le hip-hop, le jeune homme décide de devenir rappeur, contre les conseils de son entourage, et fait un carton plein avec « Jesus Walks », un titre résolument religieux, avant de devenir l’un des artistes les plus hypes de la planète. Et puisque la marche n’est jamais assez haute, le self-made man décide de devenir designer de sneaker, avec le succès qu’on lui connait aujourd’hui.

Une chose est sûre, personne ne peut aujourd’hui contredire de manière franche les propos de l’interprète de « Heartless ». Pourtant, il y a encore une décennie, très peu imaginaient MJ être ne serait-ce que concurrencé par un autre artiste. Si la légende de la sneaker est étroitement liée au monde du Hip Hop, en témoigne le groupe Run DMC qui a certainement rendu légendaire la Superstar d’adidas,  Kanye West a réussi à faire ce que personne avant lui n’avait réellement fait, du moins à cette échelle : Devenir la tête de gondole de plusieurs marques lifestyle, en enchaînant les succès.

 

Des débuts en trombe puis une première consécration

  • Air Max 180 « College Dropout »

Peu le savent, mais l’entrée dans la sneaker de Kanye ne s’est pas faite dans le grand bain, ou enfin pas tout à fait. Si les propositions de grandes marques ne manquaient pas, c’est sur Nike que le rappeur a jeté son dévolu. Ou plutôt l’inverse. En hommage à The College Dropout le premier album studio du producteur en 2004, la marque au Swoosh revisita sa sublime Air Max 180, bijoux de Tinker Hatfield, dans une version très colorée flanquée du fameux « Dropout Bear ». Un modèle qui ne restera pas dans les mémoires puisque seul le chanteur et son entourage avaient pu la kop.

 

  • Bapesta « Dropout Bear »

C’est ensuite avec le célèbre shop lifestyle japonais BAPE – la seule boutique en Europe a ouvert ses portes à Paris en décembre 2017 – Cette collaboration donnera naissance en 2007 à la Bapesta « Dropout Bear » également en hommage au célèbre titre. Pour ce partenariat, la Air Force 1 s’est vu à nouveau dotée de la célèbre tête du Teddy Bear ainsi que des couleurs mythiques de la pochette de l’album. Cette paire est d’ailleurs toujours considérée comme l’une des meilleures créations du rappeur par les fans de sneakers. Un petit souvenir disponible à environ 3700$. Quand-même.

 

Yeezy par-ci Yeezy par-là

  • Nike Air Yeezy 1 « Grammy »

Nombre d’artistes se seraient contentés de ce rôle, voyant les paires Nike se succéder aux couleurs de leurs albums phares. Mais pas Kanye West. Lui voulait être designer, être au-devant de l’affiche. C’est grâce à sa marque Yeezy que l’interprète de Graduation se voit donner la chance de créer son propre modèle chez le géant américain pour sortir en 2008 la Nike Air Yeezy 1 « Grammy ». Une paire dont il fera la promotion lors de la cérémonie éponyme, créant un raz-de-marée de rumeurs autour de la sortie ou non du modèle. Un rêve qui en restera là puisqu’aucune release ne verra le jour. Une simple et efficace manière de teaser la sortie officielle du modèle 1 an plus tard.

 

  • Kanye West pour Louis Vuitton « Don », « Mr.Hudson » et « Jasper »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En 2009, Kanye West prouve, s’il le fallait encore, que la basket est petit à petit devenue un objet de luxe en sortant un pack composé de 3 paires pour la célèbre marque Française Louis Vuitton. Et cette sortie a clairement pris des allures d’hommage puisque les noms de deux des trois modèles faisaient allusion à l’entourage de l’artiste, respectivement Don C, son manager, Mr Hudson, un musicien du label G.O.O.D Music. La dernière, « Jasper » faisant référence à sa coiffure. Si le look de ces baskets ne plait pas à tout le monde, le retentissement de cette collaboration a finalement dépassé le monde de la sneaker pour envahir celui de la haute couture. Un petit pas pour Kanye, un grand pour la basket.

 

  • Nike Air Kenny 1 & 2

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plusieurs mois après la cérémonie des Grammy, Nike et « Don Louis Vuitton » ont enfin décidé de distribuer au grand public la silhouette aperçue aux pieds du rappeur. Et puis…. BOOOOOM. Sans aucune surprise, la paire est encore aujourd’hui l’un des modèles les plus célèbres de l’histoire de la sneaker. C’est finalement 3 ans plus tard, en 2012, que Kenny West et la marque de l’Oregon vont donner vie au dernier modèle de l’ère Nike x Kenny. Et comment mieux finir une collaboration ultime que par une Air Yeezy 2 de toute beauté. Résolument street et futuriste, ce modèle totalement dans l’esprit du compositeur s’inspire de la célèbre Air Tech Challenge et a été lâché dans 2 coloris avant de voir, deux ans plus tard, la sortie de l’édition « Red Octobre », LA Yeeze x Nike la plus hype.

 

adidas ou la liberté du Yeezy

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plus aussi libre qu’il le souhaitait chez Nike où il devait travailler sur des bases de modèles historiques, le fondateur de la marque Yeezy est accueillit chez adidas qui lui déroule le tapis rouge. Totalement libre de ses mouvements, Kanye West met au monde en 2015 la Yeezy 750 Boost, totalement dans l’esprit de l’interprète et reprenant la fameuse semelle Boost et des codes de la Tubular Invader, typique des paires les plus hypes de la marque aux trois bandes. Et depuis la boite de Pandore ne s’est jamais refermée. Yeezy Boost 350 v1 et v2, Yeezy 950 Boots, Yeezy 500, Yeezy Calabasas… On ne compte plus les paires inondant le marché et occupant constamment les esprits des plus sneakeraddicts. Aujourd’hui les Yeezy occupent une place de choix chez les plus afficionados de baskets.

Un tour de force parfaitement maîtrisé par Kanye West qui semble avoir toutes les armes en mains pour marquer à tout jamais l’histoire de la sneaker.

No tags

Partager cet article

Pas de commentaires.

Laissez votre commentaire?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *